solutions e-commerce en agriculture

De plus en plus d’organismes stockeurs, coopératives comme négoces, proposent des solutions e-commerce à leurs agriculteurs. Audanis a interrogé les principaux éditeurs présents sur le marché français. Il ressort une réelle diversité dans le choix des solutions, dont la plupart n’existait pas en 2019.

Si le e-commerce n’est pas encore le canal d’achat majoritaire des agriculteurs, il gagne considérablement du terrain dans leurs habitudes d’approvisionnement. Depuis plusieurs années, les solutions e-commerce disponibles sur le marché français se multiplient. Les premières initiatives datent des années 2010. Dernier arrivé en date sur le marché français, la plateforme Agrando durant l’été 2021. D’autres arriveront encore, comme Amazon.

Trois catégories de solutions e-commerce

Ces solutions  peuvent être réparties en trois catégories :

  • Les Pure-Players tels que Agriconomie, Le comparateur agricole ou Fertitrade..
  • Les sites e-Commerce propres à des OS s’appuyant sur des solutions du marché telles que IsaNet de Isagri, Asap’shop de Asape, la marque blanche d’Agriconomie, ou Cirrusware
  • Les plateformes de vente en ligne comme Aladin.farm ou Agrando

Audanis a interrogé les principaux éditeurs de solutions e-commerce présentes dans le secteur et a étudié les données des plateformes de vente en ligne. 102 sites marchands ou espaces marchands animés par des OS (coopératives et négoces) ont été considérés. Les parts de marché des fournisseurs, en nombre d’OS actifs, nous révèlent un classement officieux, avec quelques surprises.

Plateformes et solutions e-commerces utilisées chez les coopératives et négoces agricoles en France

Source : Résultats issus des données, non exhaustives, recueillies auprès de principaux fournisseurs de solutions e-commerce intervenant sur le marché français et représentant 93 organismes stockeurs (coopératives et négoces). Les parts de marchés indiquées représentent le nombre d’OS, et non le volume de chiffre d’affaires réalisé sur les plateformes e-commerce. Agriconomie mais n’a pas souhaité communiqué le nombre d’OS équipés avec ses solutions. (Copyright Audanis, enquête octobre 2020)

Plusieurs solutions mobilisées au sein d’un même OS

Certains OS ont même opté pour un mix de solutions, entre site e-Commerce propriétaire et une présence en parallèle sur une ou plusieurs plateformes de vente en ligne. « La cohabitation entre des offres a priori concurrentes nous en apprendra certainement beaucoup sur les attentes des agriculteurs dans les années à venir, estime Guillaume Nanot, directeur général d’Audanis. Nous retiendrons surtout de cette étude l’effervescence autour du e-commerce puisque la majorité de ces solutions n’existaient pas fin 2019. »