Equipe Audanis - cabinet de conseil des coopératives agricoles

Paris, 11 mars 2022 – Après un bel exercice 2021, le cabinet de conseil Audanis, spécialisé dans l’accompagnement des coopératives agricoles, compte bien poursuivre sa croissance en 2022. Depuis plusieurs mois, Audanis a étoffé ses équipes et développé de nouvelles offres d’accompagnement. Avec cette montée en puissance, Audanis confirme sa volonté de devenir le leader dans l’accompagnement des projets à dimension stratégique des coopératives agricoles.

Trois ans après sa création en 2019, le cabinet Audanis s’inscrit dans une belle dynamique. Sur l’exercice 2021, le cabinet a accompagné 17 coopératives, avec un chiffre d’affaires affichant une croissance de 40%. « L’année 2021 a été une année de construction. Nous avons structuré nos offres, en avons déployé de nouvelles, notamment le pôle communication, consolidé nos relations avec nos partenaires technologiques. Tous ces efforts ont porté leurs fruits. Les coopératives sont de plus en plus nombreuses à nous faire confiance. Digitaliser sans déshumaniser, améliorer la performance en préservant le lien de proximité dans les territoires. Telle est la mission que nous nous sommes fixée à horizon 2025. C’est pour nous le facteur de succès d’une relation de long terme avec les coopératives », souligne Guillaume Nanot, directeur général d’Audanis.

Audanis, un collectif en croissance, qui a doublé en un an

L’objectif pour 2022 est d’accompagner 25 clients et de poursuivre la dynamique de développement. Cette croissance se traduit par un doublement des effectifs entre novembre 2021 et mars 2022. Audanis compte aujourd’hui 17 consultants (5 femmes et 12 hommes), pour 14 ETP. « La force de notre cabinet repose sur la diversité des profils de nos consultants : quatre d’entre eux sont agriculteurs. Plusieurs cumulent plus de 10 ans d’expérience dans le monde des coopératives agricoles. Notre équipe rassemble connaissance fine du secteur, méthodologie, compétences poussées en gestion de projet et en systèmes d’information. Mais c’est avant tout un collectif humain qui partage les mêmes valeurs : partage, transparence, plaisir, mutualisme. C’est pour toutes ces raisons que les coopératives nous font confiance », insiste Guillaume Nanot. D’autres recrutements sont prévus pour les prochains mois.

 Stratégie omnicanale et relation agriculteurs au cœur des sollicitions

Face aux évolutions des profils des agriculteurs, de la réglementation, des pratiques culturales, de la montée en puissance du digital, la relation que les coopératives entretiennent avec leurs agriculteurs évolue. Elles sont de plus en plus nombreuses à repenser cette relation afin de mieux répondre aux besoins de leurs agriculteurs. Cela inclue bien évidemment l’approche omnicanale, mêlant digital et physique. « Cette thématique concerne les deux-tiers des demandes d’accompagnement que nous recevons. Sur ces sujets, les coopératives recherchent une expertise du secteur. Nous sommes capables de les accompagner depuis la formalisation de la stratégie jusqu’au choix des transformations organisationnelles et digitales utiles à la rénovation d’une relation augmentée avec leurs agriculteurs. Grâce à notre connaissance des solutions digitales du marché et notre compréhension des attentes des coopératives, nous pouvons les accompagner dans le choix des outils adaptés à leurs besoins. Nous leur évitons par exemple de passer par l’étape fastidieuse et souvent dévoyée des appels d’offres », explique Hervé Fournier, président d’Audanis.

Une étude sur la transformation digitale des coopératives agricoles à venir

Le cabinet Audanis va aussi mener sur 2022 une étude sur la transformation digitale des coopératives. Guillaume Nanot, directeur général d’Audanis a déjà réalisé trois études sur ce sujet dans le secteur depuis 2008. Dans ces études, près d’une centaine de coopératives céréalières et polyvalentes étaient sollicitées à chaque fois. Elle constituaient surtout des veilles technologiques et concernaient principalement les services informatiques. Au regard du contexte, une étude sur la digitalisation des coopératives ne peut plus seulement porter sur les outils. Elle se doit aussi d’adresser les mutations engendrées sur les métiers, les compétences et l’incidence sur la gestion des ressources humaines. L’ambition de cette nouvelle étude est d’établir un baromètre qui mesurerait l’évolution de la transformation digitale des coopératives françaises, sans porter de jugement sur le niveau d’avancement de chacun qui demeurerait confidentiel et anonyme. L’objectif est de comprendre la trajectoire omnicanale et digitale du secteur et d’en mesurer l’évolution régulièrement.

 

Télécharger l’intégralité du communiqué ici

 

Contact presse :
Julia Landrieu
landrieu@audanis.fr
06 16 12 13 67

Equipe Audanis - cabinet de conseil des coopératives agricoles